La calebasse est une courge qui est utilisée comme récipient pour boire du maté, c'est donc un objet unique.

Quoi qu'il en soit, elle nécessite un petit traitement préalable à son utilisation.

On peut comparer la calebasse à un fût de chêne pour conserver le vin. En effet c'est un matériau poreux qui va avoir des échanges avec ce que vous mettez dedans. Avant la première utilisation il va donc falloir enlever ce qui peut donner un mauvais goût à votre maté (des résidus d'usinage du maté, des poussières en tout genre...).

Il faut remplir votre calebasse d'herbe (on peut utiliser une herbe déjà infusée pour éviter le gaspillage), puis remplir le tout d'eau bouillante, refaire le niveau après 1h et la laisser reposer au moins toute une nuit comme cela.
A l'issu de cette étape, jetez l'herbe et l'eau et grattez l’intérieur de la calebasse avec une cuillère pour enlever le dépôt qui se sera extrait des pores de la calebasse.

Ce traitement va donc nettoyer les pores et renforcer votre calebasse. Elle va sécher plus efficacement après chaque utilisation, on va donc éviter ainsi qu'elle ne pourrisse.

Par la suite, après utilisation de votre calebasse, rincez la à l'eau claire (surtout pas de savon, il donnerait un goût) et faites la sécher dans un endroit sec et tempéré. Évitez les radiateurs, un séchage trop rapide pourrait la fissurer. 

Cette explication est valable non seulement pour les matés (=récipients) en calebasse, mais aussi tous les matés faits en matériaux naturels (bois, courge, palo santo etc.).