Le maté est une boisson sud-américaine aux nombreuses vertus. Il est réputé pour combiner les effets énergisants du café, procurer les bienfaits du thé et l’euphorie du cacao. Les indiens Guaranis étaient des précurseurs en la matière. Ils consommaient du maté pour chasser la fatigue et apporter de la bonne humeur dans la communauté.


 De quoi avez-vous besoin pour préparer un maté de façon traditionnelle ? 


 Une calebasse ou tout autre récipient 

Pour préparer un maté traditionnel il vous faut une calebasse ou tout autre récipient. Si votre calebasse a été sculptée dans un fruit (courge), il sera nécessaire de la curer avant utilisation. Le processus de curage d'une calebasse est expliqué sur cette page.

A savoir : le contenant (calebasse, pot ou tout autre récipient) est appelé Maté par les argentins, alors que la plante que l'on consomme en infusion est appelée Yerba Maté. Pour mieux distinguer le récipient de la plante, nous appellerons le récipient la calebasse et la plante le maté.


 Une bombilla 

Il vous faudra également une bombilla (paille filtrante). Cet accessoire peut avoir différents noms comme : pipette, cuia, bomba...

Une bombilla est généralement en métal (différents alliages possibles). L'artisan va sculpter l'objet et lui donner la forme qu'il souhaite en la chauffant et en la pliant. Il viendra ensuite percer minutieusement des petits trous sur l’embout arrondi. Il existe aussi des bombillas faites en matériaux naturels, comme des bombillas en bambou par exemple.

La Yerba Maté est versée en vrac dans le récipient, puis on y verse de l'eau pour la faire infuser. La bombilla va permettre de boire l'infusion tout en filtrant les moreaux de plantes. C'est le même principe qu'une boule à thé, vous buvez l'eau mais pas les feuilles.


 De la Yerba Maté et de l'eau 

Pour finir la préparation de votre maté traditionnel, vous aurez besoin de Yerba Maté et d'eau.

Il vous faudra environ 15 à 50 grammes d'herbe pour 0,5 à 2 litres d'eau chaude. Les quantités vont dépendre de la taille de votre calebasse.

A savoir : vous pouvez remettre plusieurs fois de l'eau chaude dans votre préparation. Il est possible de remettre de l'eau et boire la même préparation 10 à 15 fois ! A chaque infusion, la préparation perdra en goût (plus doux, on dit que le maté est lavado) et en puissance (les effets, comme la matéine, seront moins prononcés).

Il est bien évidement possible de l'infuser différemment, mais un vrai amateur de maté reviendra toujours au mode traditionnel car les effets et le goût sont beaucoup plus intenses.


Le rituel de préparation, qui est expliqué ci-dessous, devient vite un plaisir. Il est même plutôt pratique (comparé au thé ou au café) si l'on considère le nombre de fois où l'on peut boire son infusion avec une seule préparation.

Si vous êtes seul, un maté sera amplement suffisant pour la journée et il s'adaptera parfaitement à votre journée type. Les premières infusions matinales seront les plus stimulantes car les alcaloïdes comme la caféine sont ceux qui s'infusent les plus rapidement. Par la suite, vous consommerez plus particulièrement les vitamines, les antioxydants, les oligoéléments... Vous profiterez donc de ces autres vertus du maté sans qu'une consommation tardive de caféine ne vienne avoir un impact sur votre sommeil à l'heure du coucher.


 Préparation du maté traditionnel 


Maîtriser la préparation traditionnelle du maté nécessite un peu d'entraînement, les principaux enjeux sont :

  • Ne pas boucher la bombilla
  • Ne pas aspirer de petits bouts d'herbe, ce n'est jamais très agréable
  • Conserver un goût régulier même après 10 infusions

Pour y arriver, l'idée est de créer un filtre naturel avec l'herbe autour de la bombilla. Il faut également veiller à garder un peu d'herbe sèche sur un côté. Ainsi, il y aura toujours un peu d'herbe fraîche qui s'infusera à chaque fois que vous rajouterez de l'eau chaude. Et attention à ne pas noyer le maté. Allez, à vous ! Suivez l’explication dans la vidéo ci-dessous et dites-nous en commentaires si vous avez réussi à préparer votre maté comme un vrai sud-américain.

Pour en savoir plus sur la préparation du maté, nous vous avons préparé une fiche explicative et une vidéo. Ça se passe juste en dessous !


 Fiche explicative : préparation du maté de façon traditionnelle 

Vous pouvez télécharger une fiche explicative en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Préparation traditionnelle du maté

Téléchargez la fiche explicative >


 Vidéo : préparation du maté de façon traditionnelle 

Tuto : comment préparer un maté tradi ?

Commentaires (4)

    • Lou
    • 2020-07-19 08:13:28
    Bonjour, Il est possible d'infuser jusqu'à 15 fois sa préparation. Sur quelle durée ? Dans la journée ou sur quelques jours ?! Merci
    • Thomas (La Cherba)
    • 2020-07-21 23:10:33
    Bonjour Lou, Il est conseillé de changer votre préparation chaque jour. Il n'est pas bon de laisser stagner de la yerba maté humide toute une nuit.
    • Quentin
    • 2020-10-13 10:39:01
    Bonjour, Combien de gramme de yerba faut-il consommer tout seul par jour s’il vous plait ? Merci
    • Jordan (La Cherba)
    • 2020-10-13 13:50:49
    Bonjour, C’est vous qui allez déterminer la dose en fonction de vos sensations. C’est principalement la caféine qui sera limitante. Vous pouvez partir du principe que 10g de maté = 1 café (en caféine). Généralement une calebasse contient entre 20 et 50g de maté. Pour commencer, partez sur 15-20g. Et si vous trouvez ça léger, augmentez. A 50g-jour, vous êtes considéré comme un énorme buveur de maté. Niveau Uruguayen ! Bonne journée

Nouveau commentaire